Bonnes adresses Kyoto, JAPON, KYOTO

{ Kyoto } CITY GUIDE #2

Le charme de la ville c’est aussi ces restaurants et petits cafés. Je crois n’avoir jamais autant bu de Café Latte que depuis qu’on est au Japon. D’ailleurs pour Kyoto je vous conseille de trouver le Kyoto café guide 2015, même en japonais vous trouverez les adresses grâce à leur petite carte très bien pensée. Une mine d’or pour les amoureux des coffee shop et autres pâtisseries. Voici quelques unes de mes adresses préférées!

lealiola-bonnes-adresses-kyoto-cafes

// Efish – 1 – Découvert par hasard lors d’une balade le long de la rivière, ce petit café m’a tout de suite charmé. Je serais bien rester des heures ici, à regarder le temps s’écouler près des grandes baies vitrées, qui donnent l’impression de tomber de justesse dans la rivière. A la carte pour le goûter : café, cappuccino et latte, chocolat chaud mais aussi quelques mix surprenant de jus de fruits frais et pour accompagner le tout un cheesecake ou le cake of the day.

// Papa’s Jon Café – 2 – Le petit café se trouve au nord de la ville, près des universités. L’accueil est chaleureux, et le style du café en accord avec la devanture, on se croirait en vieille Amérique. Plusieurs choix de gâteaux mais ici c’est le cheesecake qui est à l’honneur!

// Café Unir – 5 – Ici on ne fait pas n’importe quoi avec le café, c’est une histoire de professionnel! Ça se voit dans leur manière de le préparer, dans le lieu sobre mais chaleureux, et au gout de l’excellent latte dégusté ici. Une bonne adresse pour commencer la journée.

// Café Bibliotic – 6 – On se sent tout de suite bien dès qu’on pousse la porte de ce café. Une grande bibliothèque se dresse sur un mur à gauche, prenant toute la hauteur d’un grand volume sur deux niveaux. Un jour de pluie il fait bon traîner ici, à déguster un chocolat chaud et une pâtisserie fait maison, en feuilletant un des nombreux livres proposer ici.

// Elk – 7 – Ici même le café n’est pas épargné par le Kawaii! Le plus mignon des cafés du monde, le latte 3D. On ne choisis pas la forme, elle se décide selon la mousse, j’avais un peu peur que ce soit raté, juste une forme approximative, mais on a pas été déçus. Un petit ours et un lapin se dressaient sur nos jolies tasses.

// Floresta – 8 – Comment ne pas craquer? Floresta fait les donuts les plus kawaii du monde! Alors évidemment qu’il faut les goûter. Le prix est un peu élevé mais on oublie tout très vite, devant ces petits donuts en forme d’animaux. Une fois la difficulté du choix passé, le supplice commence : se résoudre à le manger!

// In the green – 9 – Après une petite balade dans le jardin botanique de Kyoto, quoi de mieux que de se poser en terrasse juste à côté? L’espace est bien agencé, une salle à l’intérieur d’où l’on peut voir les cuisiniers travailler; avec une longue baie vitrée qui donne sur le jardin botanique et se prolonge par une grande terrasse.

// % Arabica – C’est je crois le meilleur café que j’ai pu boire depuis qu’on est au Japon. L’espace enrichit encore le coup de cœur pour ce lieu, situé dans une ruelle du quartier touristique de Sannenzaka près de Gion. Bref j’en ai même fait un article ici.

// Café Indépendants – Un lieu complètement atypique en plein cœur de Kyoto. Un café arty où le week-end viennent danser sur une musique electro-expérimentale les hipsters de la ville. Le midi on peut manger dans un lieu original, un petit café pour une pause l’après midi et le soir prendre le temps de choisir parmi toutes les bières proposées ici! Le café indépendants sait se réinventer tout au long de la journée.

// Elephant Factory – Dans une toute petite rue parallèle à Kawaramachi dori, le café se trouve à l’étage. Une pièce très sombre, des murs en béton brut, un mobilier en bois foncé, un faible éclairage, un léger brouillard de cigarettes, on a un peu l’impression d’être dans un café secret! Une carte minimaliste comme la décoration, et des cafés de puristes. Pour le thé ils se fournissent à Cha Yuan à Lyon! Retrouver un peu de chez soi à l’autre bout du monde.

// Starbucks – Alors oui c’est peut-être dommage d’aller au Starbucks au Japon, mais déjà ils font des boissons qu’on ne trouve qu’ici, et surtout le café se prolonge l’été sur une grande terrasse juste au dessus de la rivière Kamo. Le top par une belle journée ensoleillée!

// Tapioca Belize – Des crêpes et des bubbles tea : le paradis! Avec un choix tout aussi impressionnant qu’insolite : au lait, glacé, avec de la glace pilée ou au soda! Situé dans les galeries de Teramachi c’est la pause parfaite entre deux boutiques!

lealiola-bonnes-adresses-kyoto-food

// Pizza Salavatore – 1 – Et oui à force de ne manger que des sushis, on a eu des envies de pizza! Du coup un dimanche un peu tranquille, on a craqué pour ce brunch à 1500¥ avec un buffet de pizza, pâtes et quelques plats japonais, des crudités à volonté et quelques desserts dont des petits boules de pâte à pancake fourré au caramel, un délice!

// Mumokuteki – 2 – C’est un lieu comme j’aime, avec une décoration dépareillée et vintage, un petit coin café près d’un mur végétal et des plats uniquement végétariens voir vegan. Le top! Le midi la formule propose un bar de salades à volonté en plus de votre plat. On a choisis un burger végétarien délicieux! D’autres plats typiquement japonais mais en version végétarien ou vegan sont à la carte. J’ai déjà envie d’y retourner!

// Sushi no musashi – 3 – A 134¥ voilà un bon rapport qualité prix pour un kaiten sushi (sushi tournant) Il y a parfois un peu d’attente mais ça va très vite. Il y a un grand choix de sushis et ils sont bons.

// Radio Café – 6 – Il y a plein de petits lieux comme celui-ci à découvrir le long de la rue Gokomachi-dori. Un accueil chaleureux et souriant dans ce lieu un peu arty-hipster, des éléments en bois brut pour le mobilier, un plafond pleins de fils et de sculpture noir. C’est ici qu’est enregistré Kyoto Sanjo FM79.7. Attention pas de plats végétariens! et pas de carte en anglais! mais la serveuse nous traduira comme elle pourra les plats principaux.

// & noma café – 7 – Une ambiance comme à la maison, de grandes tablées et un mobilier dépareillé. Certains objets semblent chiner, et d’autres sont aussi à vendre dans la boutique attenante. Une belle adresse pour le déjeuner, de grandes assiettes avec des produits frais et bio! Le choix est restreint mais de qualité.

// Cosme Kitchen – 8 – Dans le centre commercial de la gare de Kyoto, voici de quoir ravir les végétariens et ceux qui veulent manger légé. Ici les produits sont frais et bio, on à le choix entre différents petits plats pour former un plateau équilibré à la japonaise

// Faladel Garden – 9 – Un restaurant à la décoration mélangeant bois de chalet et kitsch fleurie. Oui dis comme ça, ça ne fait pas vraiment envie et pourtant c’est tout mignon et accueillant! Il y a même une petite terrasse tout au fond. Mes yeux pétillent de plaisir, j’adore les falafels et je ne vais pas être déçue! Ils sont bons et généreux, et surtout les produits sont frais et bio. Le tout accompagné d’un chai latte, le combo parfait!

// Mos Burger – Il fallait bien testé ce fast food qui n’existe qu’au japon. Avec un burger au riz garni de légumes et de nori, c’est le burger le plus diététique du monde! Un petit thé Oolong sans sucre et des frites à peine salée, le tout à très bon prix. Que demandé de plus? Et oui c’est bon!

// Café La Siesta – Le café de Geek de Kyoto! Dans une petite ruelle près du quartier de Pontocho, vous pourrez venir ici jouer à de vieux jeux vidéos, tout sirotant un cocktail Invader, de la bonne musique électro dans les oreilles.

Alors bien sur ce n’est qu’un tout petit échantillon de ce que Kyoto peut offrir. Ce ne sont pas de très grands restaurants, ou bien des lieux typiquement japonais comme on s’y attendrait, mais ils sont à l’image de mon voyage et de ma vie ici.

J’espère que quelques adresses vous plairons et que surtout vous aurez l’occasion d’en tester quelques unes! Si vous en avez des incontournables à me donner je suis preneuse! Je n’ai mis que mes préférés, vous trouverez d’autres adresses sur mon instagram ou encore sur ma liste Kyoto city guide.

Enregistrer