JAPON, KIBA, TOKYO, Voyages

{ Tokyo } Museum Of contemporary art

Visiter le musée d’art contemporain de Tokyo ça se mérite! Pour ma part j’y suis allé deux fois, et les deux fois je me suis un peu égarée … Il faut bien 15 minutes de marche entre la station de métro et l’entrée du musée, et malgré les panneaux m’indiquant la direction, je n’ai jamais vraiment pris la bonne… Émerveillée surement par ce quartier résidentiel vraiment mignon, un calme absolu, de jolis cafés en rez-de-chaussez, et des petites rues qui semblent avoir été préservées. Le tout dans une unité que l’on retrouve très peu au Japon. D’un coup tout semble loin de la folie de Tokyo. Un village en ville, une micropole comme l’écrit Catherine Cadou dans un texte que je vous invite à lire ici.

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (10)

Je pourrai donc y consacrer tout un article. Mais j’en oublie mon chemin, celui du musée. Et on est pas encore arrivé! Au loin j’aperçois une immense passerelle entre deux parcs, et ma curiosité prend le dessus, il fait si beau, et j’entends de la musique!

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (16)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (17)

Le parc de Kiba est un immense parc urbain coupé en deux par un canal et de grandes voies rapides. Une immense passerelle a donc été crée pour que piétons et vélos traversent tranquillement, alors qu’on peut aussi le faire en bas… mais on ne râlera pas sur la jolie perspective qu’elle offre sur le quartier et surtout sur la Skytree, qui semble minuscule ici!

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (15)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (14)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (11)

Le parc est vraiment très agréable, tout a été bien pensé, il y a plusieurs tables pour pique-niquer, un espace pour les concerts, des terrains de jeux, de sports, et surtout des terrains de pétanque! On prendra le temps de manger un bout en regardant un petit groupe de vieux, fiers, se disputer à pierre-feuille-ciseaux qui commencera à jouer!

Et voilà plus d’une heure après je crois, on est enfin arrivé devant le musée! Je vous rassure, si vous prenez le bon chemin, vous y serez bien plus rapidement que moi!

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (12) lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (7)

Il existe plusieurs musées d’art contemporains à Tokyo, et tous sont déjà intéressant par leur architecture. Le MOT à la particularité d’être situé au bout du parc Kiba, entre une grande avenue urbaine et un peu de nature. Deux manières de sublimer une architecture très moderne! L’entrée côté rue est impressionnante, on est mangé par un grand bec de béton. L’entrée du parc se fait plus discrète, près d’un bassin d’eau et d’une immense sculpture métallique. Un beau mélange visuel.

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (6)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (5)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (18)

Il est assez difficile de comprendre l’organisation des lieux, mis à part cet immense couloir-hall d’entrée qui dessert chacune des parties du musées : l’accueil, les guichets, l’entrée des expos temporaires, la boutique, un café, une bibliothèque, et tout au fond l’exposition permanente. L’espace est froid et imposant mais la lumière du soleil vient réchauffer l’atmosphère, de grandes baies vitrées donnant sur le parc atténuent le tout, et quelques fauteuils rouge et jaune réveillent l’ensemble! Un mélange qui fait qu’on se sent bien ici.

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (3)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (4)lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (2)

J’ai vraiment aimé l’exposition permanente, qui change assez souvent apparemment. Celle que j’ai pu découvrir racontait à l’aide d’œuvres le parcours de l’art contemporain. BECOMING.

Depuis plusieurs années le MOT a pu acquérir plus de 4700 œuvres. BECOMING a pour but de retracer l’histoire d’une oeuvre après sa création, exposer le parcours qui l’a amenée jusqu’ici, devant vous.

On apprend la manière dont un musée acquiert ses œuvres, comment ils les choisis, comment on les traces, à qui elles ont appartenu, et pourquoi. La manière dont on les conserve, comment on les présente dans une musée, et dans quel but on elles sont exposées.

Il y a une partie très intéressante, le musée à invité 10 artistes japonais contemporains dont le musée possède une oeuvre, à venir parler de leur art aux enfants. Le tout est retranscrit sous format vidéo. Mettre un visage derrière un tableau, une sculpture. Pouvoir entendre les intentions de l’artiste, voir son lieu de travail et le côté technique. Même si on pas toujours besoin de tout ça pour apprécier l’art, je trouve ça très intéressant pour une fois de voir l’autre côté de la toile.

lealiola-tokyo-musee-art-contemporain-mot (1)

C’est une exposition qui m’a vraiment plu, je l’ai fait deux fois oui! Pour bien prendre le temps. Et l’entrée n’est pas très cher. C’est vraiment un lieu intéressant qui semble se réinventer sans cesse, pas de quoi s’ennuyer!

MOT
三好4-1-1 Kōtō, 東京都 〒135-0022 Japon
Accès : Station Kiyosumishirakawa sur la Oedo Line
Horaires : du mardi au dimanche de 10h à 18h
Prix : Adulte 500 expo permanente
Se renseigner pour les expos temporaires
Site internet : http://www.mot-art-museum.jp/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer